• LES BONS SOUVENIRS

    Les relations entre les médias et l'ANDT ont toujours été très bonnes.

    Il est évident que le télétravail a besoin de communication.

    Il est vrai également que tout le monde gagne à ce que cette information soit préparée, vérifiée et transmise aux médias le plus rapidement possible après leur demande.

    Nous savons bien que dans le domaine de la communication, la réactivité et la capacité à se rendre disponible sont des qualités nécessaires.

    C'est pourquoi l'ANDT a toujours été proche des médias, mais a également su refuser de participer à certaines émissions, même très connues et à forte audience, si la finalité n'allait pas dans le sens d'une information objective.

    Depuis 1994, nous ne comptons plus les articles, les participations aux émissions de radio, les passages au JT ou dans certaines émissions de TV.

    Nous tenons ici à remercier tous ces médias car sans cette communication, le télétravail serait encore moins connu.

    Bien entendu, nous continuerons à apporter notre concours et à participer de notre mieux aux opérations de communication qui nous seront proposées.

    Ci-dessous quelques bons souvenirs ...

     Le premier grand journal à nous avoir fait confiance.

    C'était en 2005. Nous le remercions à nouveau.

    TF1 au JT de 20 heures. Le 13 avril 2008,

    un reportage sur le télétravail avec la participation du Président de l'ANDT.

     

    Le 28 avril 2008, le Président de l'ANDT est invité dans le cadre d'une émission de 60 minutes en début d'après-midi.

     

    France Info invite le Président de l'ANDT au journal du matin le 27 mai 2009.

    Il faut rappeler le contexte. L'ANDT explique au cours d'une réunion à l'UMP que le télétravail est susceptible de faire réaliser de grosses économies à la sécurité sociale. En effet, très souvent les arrêts de travail sont en fait des arrêts de déplacements. Un comptable qui se casse une jambe au ski conserve ses compétences, mais ne peut plus ALLER travailler. D'où l'idée d'adapter nos lois au télétravail. Mais les propos sont mal compris et le porte parole de la majorité de l'époque lance bien trop tôt un vrai pavé dans la marre au lieu de commencer par préparer une action.

    Le président de l'ANDT est donc invité en catastrophe à la matinale de France Info pour tenter d'expliquer ce qui s'est passé.

    Pour écouter l'enregistrement, cliquez sur l'image ci-dessous.

     

    France Info

    Bien entendu, ce 6 juin 2013 reste une date gravée. Quelle entreprise ou structure ne rêve pas de voir ainsi son nom s'afficher en si grand au JT de 20 heures de TF1. Merci encore à cette chaine pour son aide précieuse au développement du télétravail.