• CERTIFIEZ-VOUS

    Lorsque notre association a été fondée en 1994, il est bien évident qu'aucune formation au télétravail n'existait. De plus, le télétravail n'étant pas un métier, il ne pouvait y avoir de préparation à un diplôme.

    C'est pourquoi, pendant ses trois premières années d'existence, l'ANDT avait pour objectif de mettre au point un véritable programme de préparation au télétravail libéral et, surtout, de définir un programme de certification professionnelle susceptible non seulement de récompenser les meilleurs, mais aussi et surtout de valoriser leurs efforts auprès du marché des entreprises.

    Ainsi, depuis 1997, notre association décerne une certification au télétravail libéral.

    Suivant en cela l'exemple de Microsoft dont la certification est une reconnaissance de la parfaite maîtrise de ses logiciels, des CQP - Certificats de Qualification Professionnelle - mis en place par les branches professionnelles, ou encore du TOEIC, la certification ANDT confère à son détenteur une véritable reconnaissance d'un savoir et savoir-faire "opérationnel". Et c'est bien ce que recherchent maintenant les entreprises.

    Bien entendu, une certification doit se préparer, c'est un préalable indispensable.

    Mais les candidats doivent aussi comprendre que passer une certification n'a de sens que s'ils ont un vrai projet professionnel et qu'ils ont pris leur préparation en main pour le réussir. Le télétravail libéral c'est, bien entendu, un vrai métier central réputé acquis, mais en périphérie, c'est 4 ou 6 autres métiers qu'il conviendra d'aborder pour réussir son projet. Il faudra donc suivre un programme précis et chaque aspect de la fonction fera l'objet d'un module. L'examen final de la certification viendra sanctionner l'assimilation des connaissances délivrées par chaque module, mais aussi le suivi et le respect des consignes.

    Comme chacun le sait, la renommée d'une certification dépend essentiellement de l'organisme qui la délivre.

    Ce site permet à chacun de vérifier que l'ancienneté de notre association, mais surtout l'ensemble de ses actions et activités depuis 1994, en font une structure connue et reconnue sur le grand marché du télétravail et de la téléformation.

    Mais plus que le reste, c'est le succès des certifié(e)s qui témoigne de la qualité du programme.

    Avec les années, nous constatons un mouvement que nous ne pouvions pas prévoir à nos débuts. Souvent, un porteur de projet est une personne en situation de rupture avec le monde du travail salarié.

    Le montage d'un projet de télétravail libéral, la préparation, la passation de la certification, font que quelques mois s'écoulent pendant lesquels la personne modifie son comportement et s'investit totalement.

    Ensuite l'activité démarre puis se développe. Au fil des mois et des années, la personne se retrouve avec un capital de clientèle.

    Nous constatons maintenant avec le recul, que quelques télétravailleurs libéraux ont été approchés par leurs clients pour intégrer la structure comme salarié(e)s.

    Que s'est-il passé ?

    Dans un premier temps, le télétravailleur libéral ne pense qu'à développer son activité. Il ne raisonne plus comme un salarié mais comme un entrepreneur.

    Ensuite, il veut développer et assurer la pérennité de son activité et, là encore, il est bien plus attentif aux notions économiques et comptables.

    Quand il converse avec ses principaux clients, c'est en qualité de chef d'une petite entreprise.

    Alors, le cumul projet professionnel, préparation spécifique, certification et expérience de l'indépendance, font du télétravailleur libéral une recrue de tout premier choix. Ajoutons à cette situation une proposition de salaire très au-dessus de la moyenne et l'on comprend mieux pourquoi résister est difficile.

    Finalement, le télétravail peut mener à tout à condition de bien s'y préparer et de bien se faire ensuite apprécier par les entreprises.

    Informations complémentaires.

    La certification évoquée n'est pas un diplôme. Seule l'éducation nationale peut délivrer un diplôme. La certification délivrée après un travail complet à réaliser corrigé et noté n'a donc pas valeur de diplôme mais de reconnaissance par l'association historique du monde du télétravail. Le document que nous délivrons est implicitement reconnu par les entreprises qui font appel à des télétravailleurs indépendants. D'ailleurs c'est simple à comprendre. Si vous étiez une entreprise iriez-vous prendre le risque de faire appel à un télétravailleur qui affirme seulement personnellement ses compétences alors que d'un autre côté un annuaire recense ceux certifiés par l'ANDT ?

    Quelques certifiées.